Ometepe; l’aventure, la détente et les gens / Ometepe, (Nicaragua) the adventure

English version below

Voilà. Vous avez décidé comme de plus en plus de touristes de découvrir ce grand et fascinant pays qu’est le Nicaragua.

Vous préparez vos valises, vous achetez vos billets et vous, vous dites : À moi le soleil!

055

Sylvain Girard, Merida, isla Ometepe, Nicaragua

Mais avant de fermer votre valise, il serait judicieux de vous poser quelques questions.

Combien suis-je prêt à investir?

Combien de temps puis-je partir?

Quel genre de voyage faire?

Et suis-je prêt à un tel dépaysement?

Poverty in Nicaragua

En effet cela peut paraitre banal, mais il faut comprendre que si vous êtes nouveau voyageur ou si vous êtes habitués à du voyage de style ressort et grands hôtels, le Nicaragua peut pour certains avoir des aspects troublants.

Le pays a beau être magnifique et son peuple accueillant, il ne faut pas non plus se cacher la vérité. La pauvreté y est grande et il peut être difficile pour certain de faire face à la réalité d’enfants qui quêtent ou qui doivent travailler dans les rues de Managua. Certains trouveront difficile de voir des bidonvilles en plein cœur de la grande ville et parfois des égouts à ciel ouverts. N’oubliez pas que le pays est en reconstruction. La guerre a beau être terminée, ça laisse des cicatrices…

Lorsqu’on fait un voyage de style immersion, il faut avoir l’esprit ouvert et accepter premièrement que les gens ne vivent pas comme nous… Accepter également le fait qu’eux ne sont pas en vacance mais qu’ils doivent aller travailler comme tout le monde. Dans un ressort tous ceux que l’on croise sont soit là pour se reposer ou bien pour vous permettre d’apprécier votre vacance.

Vous constaterez cependant que la pauvreté n’est pas la même en ville et en campagne. En ville, la pauvreté est difficile à voir particulièrement quand il s’agit des enfants.

Par contre si la pauvreté existe également en campagne, elle a une toute autre image. En effet, bien que les salaires soient maigres en campagne, les gens peuvent vivre de la pêche et de l’agriculture et l’entraide communautaire y est vraiment grande. Ici pas de stress, pas de course… Juste prendre le temps de vivre. Par exemple comme sur l’île d’Ometepe, … Vous découvrirez rapidement l’esprit festif et des plus accueillants de ses habitants.

Petite anecdote; J’ai demandé à quelques personnes comment l’on dit burn out en espagnol… Eh bien, même si ces gens travaillent fort du matin jusqu’à la nuit, qu’ils doivent trimer très dur pour à peine mettre quelque chose sur la table et faire de très maigres salaires… Les gens ignoraient même le concept de Burn out.

Ometepe c’est l’ile que j’ai découvert l’an dernier. À moins que ce soit elle qui m’ait invité. Sur cette ile vous trouverez deux régions très distinctes : Soit celle autour du volcan Conception (1610 mètres de haut et toujours actif.) Autour 10 municipalités, chacune avec son style bien à elle. Les plus connues et fréquentées sont : Moyogalpa (La ville portuaire et la plus habitée. Vous y trouverez également tous les commerces nécessaires. Bar, restaurant, petite épicerie, quincaillerie, magasins de vêtements etc, etc….) Et Alta gracia où l’on trouve également plusieurs commerces. Le reste des municipalités sont plutôt de petits villages dont certains sont en fait des régions de fermes et d’agriculture.

Autour du volcan Merida (1394 mètres) 9 municipalités. Les plus fréquentées sont Merida, Balgue, Santa Cruz…  Et sur la route en plein centre entre ces deux volcans vous trouverez l’une des municipalités les plus touristiques : Santo Domingo et ses plages et restaurants.

Volcan Concepcion Ometepe Nicaragua

Moi j’ai choisi pour vivre Merida.

Le transport y est, avouons-le plus difficile, la route étant de pierre et de sables et les bus n’y passent pas très souvent mais la tranquillité et la beauté des lieux compensent largement pour ce petit désagrément. À la limite cette route difficile accentue je croie la magie de cet endroit où les activités les plus fréquentes sont outre la détente et l’observation de la nature… La location et promenade à cheval, escalader le volcan et monter soit jusqu’à son lac dans le cratère ou encore au bas de la cascada… Également la pêche, les promenades en bateau, plusieurs belles plages privées ou libres, le vélo et bien entendu le kayak.

Quelques endroits pourront vous louer à très bon prix des kayaks avec ou sans guide pour visiter la rivière Istiam. Un véritable paradis. Vous naviguerez silencieusement et pourrez y voir; Singes, perroquets, des dizaines d’espèces d’oiseaux, tortues, iguanes et bien sûr les très populaires Caimans (espèce de petit crocodile qui navigue dans les marais…)

Kayak rental Merida Ometepe Nicaragua

El Caballito’s del Mar, hôtel, bar et restaurant à Mérida (Ometepe)

Ometepe, de la iglesia catolica, 50 mt nort, 300 mt, Oest, xxx-xxxx, Mérida, Rivas, Nicaragua)

Tel: 8451 2093

Dans cet endroit magnifique où j’ai élu domicile… On pourra vous louer des kayaks pour une balade inoubliable…

15$ par personne pour le kayak sans guide

25$ Avec guide

Et pour 20$ de plus par groupe, on pourra attacher vos kayaks jusqu’à la rivière et vous ramener après votre excursion.

Quelques lits disponibles…

En dormitorio 5$ par personne par nuit

En privada 15$

De plus vous pourrez déguster les repas servis par la cuisine de l’endroit qui est non seulement délicieuse mais à prix très abordable.

Les jus de fruits sont excellents mais la spécialité de l’endroit reste encore le poisson Tilapia.

De l’avis générale ils sont excellents! Muy Rico.

Fernando le patron de l’endroit (un espagnol immigré depuis 8 ans) est des plus sympathiques et se fait un grand plaisir à conseiller les voyageurs dans leurs futures promenades sur l’ile ou dans le reste du pays.

Et bien sûr vous pourrez me rencontrer également.

Il y a tant à dire sur cette ile qui a conquis mon cœur

Je vous en reparlerai, de cela soyez assuré.

Entonces amigos y amigas… Bienvenidos en la isla!

Sylvain “Silbio” Girard

——————————————————-

Beta English version
(Google translation)

That’s it. You decided like more and more tourists to discover this great and fascinating country of Nicaragua.

You start packing, you buy your tickets and you say : To me the sun!

055

Sylvain Girard, Merida, Isla Ometepe, Nicaragua

But before you close your suitcase, it would be wise to ask yourself some questions.

How much am I willing to invest?

How long can I leave?

What kind of travel do?

And am I ready for such a change of scenery ?

Poverty in Nicaragua

Indeed it may seem trite, but you must understand that if you are new traveler or if you are accustomed to travel and spring style grand hotels , Nicaragua may have some troubling aspects .

The country may well be wonderful and friendly people , so do not hide the truth. Poverty is high and it can be hard for some to cope with the reality of children quêtent or have to work in the streets of Managua . Some find it difficult to see the slums in the heart of the city and sometimes drains open sky. Do not forget that the country is under reconstruction. War well be finished, it leaves scars …

When a trip of immersion style , you have to first open and accept that people do not live like we mind … also accept the fact that they are not on vacation but they have to work like everyone the world . In spring all those that you come across are either there to rest or to allow you to enjoy your holiday .

You will find , however, that poverty is not the same in the city and countryside. City , poverty is difficult to see especially when it comes to children.

By cons, if poverty is also in the field, it has a very different picture . Indeed, although wages are scarce in the countryside, people can live fishing and agriculture and community support is really great . There’s no stress, no race … Just take the time to live. Such as on the island of Ometepe , … You will quickly discover the festive spirit and most welcoming of its inhabitants.

Anecdote , I asked a few people how they say burnout in Spanish … Well, even if these people work hard from morning till night , they must toil very hard to just put something on the table and make very low wages … People did not even know the concept of Burn out .

Ometepe Island is that I discovered last year. Unless it is she who invited me . On this island you will find two very distinct regions : Either the design around the volcano (1610 meters high and still active. ) Around 10 municipalities , each with its own style to it. The most famous and popular are : Moyogalpa ( . . ‘s Port city and the most populated You will also find all the necessary shops Bar , restaurant , grocery store , hardware store , clothing stores etc, etc …. ) And Alta Gracia where there are also several shops. The remaining municipalities are rather small villages , some of which are actually areas of farms and agriculture.

Around the Vocan Merida ( 1,394 meters) 9 municipalities. The most popular are Merida, Balgue , Santa Cruz … And on the road in the middle between these two volcanoes you will find one of the most touristic municipalities: Santo Domingo and beaches and restaurants.

Volcan Concepcion Ometepe Nicaragua

I chose to live Merida.

Transport is , admittedly more difficult , the road is stone and sand and buses do not go there very often but the tranquility and beauty of places to outweigh this small inconvenience . Ultimately this difficult route increases I believe the magic of this place where the most frequent activities are also relaxing and observing nature … rental and horse riding, climbing up the volcano and the lake is up in the crater or the bottom of the cascada … also fishing, boat rides, several beautiful private and free beaches , biking and kayaking course .

Some places you can rent at great prices kayaks with or without a guide to visit the Istiam river. A paradise . You can view and navigate silently there , Monkeys , parrots , dozens of species of birds , tortoises , iguanas and of course the very popular Caimans ( small crocodile species sailing in the swamp … )

Kayak rental Merida Ometepe Nicaragua

Ometepe , de la iglesia catolica , nort 50 mt , 300 mt , Oest , xxx- xxxx , Mérida , Rivas, Nicaragua)

Tel: 8451 2093

In this beautiful place I have chosen you home … We can rent kayaks for an unforgettable ride …

$ 15 per person for kayaking without guide

With $ 25 guide

And for $ 20 more per group , we can tie your kayaks to the river and bring you back after your trip .

Few beds available …

In dormitorio $ 5 per person per night

In privada $ 15

In addition you can enjoy meals served by the cuisine of the place that is not only delicious but very affordable .

Fruit juices are excellent but the specialty of the place is still the Tilapia fish .

General opinion they are excellent! Muy Rico.

Fernando the owner of the place ( a Spanish immigrant from 8 years) is very friendly and is a great pleasure to advise travelers in their future walks on the island or in the rest of the country .

And of course you can meet me also .

There is much to say about this island that has captured my heart

I ‘ll talk , rest assured of that .

Amigos y amigas entonces … Bienvenidos in la isla !

Sylvain ” Silbio ” Girard

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s